Avec cette forme choc, dans laquelle Lili Label Cie souhaite provoquer l’émotion, le théâtre prend sa place en tant qu’éveilleur d’esprit, dans un lieu et à un moment où on ne l’attend pas, afin d’interpeller, toucher autrement et durablement, et remettre des sujets importants au cœur de la société.


Synopsis
Deux jeunes conférenciers viennent dans une classe parler de la guerre. Ils ne l’ont pas vécue directement mais, investis d’un devoir de mémoire, racontent les souvenirs familiaux. Ils se questionnent alors sur ce qui pousse les hommes à faire la guerre, à tuer, à participer à des actes barbares.

Très vite, ils sont entrainés, non sans heurts, dans la spirale de leurs souvenirs, ceux où Suzy, une élève qu’ils ont connue dans leur scolarité, a été prise pour cible.
Ou comment le jeu entre jeunes collégiens devient une farce cruelle qui va pousser Suzy au suicide. Devenus des adultes, ils reviennent malgré eux sur cet épisode douloureux de leur adolescence avec des mots simples mais sans équivoque sur l’absurdité de leur conduite.

Descriptif
Forme de théâtre de l'invisible

3 personnes (comédiens et metteuse en scène)

Classes de collèges à partir de la 5ème et lycées
Durée : 30 mn + 1h de débat discussion par classe
Lieu : salle de classe équipée d'un ordinateur et vidéoprojecteur

Présence de la Compagnie dans l'établissement sur une journée (1 intervention le matin/ 1 intervention l'après-midi)
 

Le jour où j'ai tué Suzy

Intervention théâtrale en milieu scolaire (collèges et lycées) sur le harcèlement scolaire